Introduction
Bas

Samuel
FAVARICA

Graphiste et artiste peintre né en 1971
Contact
Samuel Favarica – Dessin
Samuel Favarica – Macmania

Macmania, installation – Sculpture | Peinture | Éclairage | Matériel informatique, 2000

Bas
Présentation

Présentation

Années 1990 à 2000

Bas
Samuel Favarica – Belle est la Bête

Belle est la Bête, 1993

Samuel Favarica entame sa production artistique au terme d’une adolescence vécue dans un contexte familial difficile.

Étudiant en 1989 à l’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art (ENSAAMA), il abandonne brutalement ce cursus pour se consacrer à une activité quasi‑exclusive : la décoration obsessionnelle de l’ensemble de son appartement, dont il se met à peindre mobiliers, murs et plafonds. Il démarre également à cette époque la création de totems et bas‑reliefs à partir d’objets de récupération qu’il commence à accumuler. Remarqué précocement dans le milieu de l’art hors‑les‑normes, il participe à diverses manifestations et expositions collectives et finit par rejoindre tout le circuit des créateurs singuliers.

Haut
Présentation suite
Bas
Samuel Favarica – Sculpture en résine "Bob"

Bob, mousse expansive recouverte de résine et de fibre de verre, peinte à l’acrylique, 1995

Suite à la rencontre de Caroline Bourbonnais, elle l’invite dès 1990 à montrer ses premières réalisations au Musée de la Fabuloserie à Dicy dans l’Yonne. En 1993, il est exposé au sein de la Collection Cérès Franco à Lagrasse puis à Montolieu dans la Coopérative‑Musée Cérès Franco, et rejoint en 1994 le Musée de la Création Franche de Bègles.

Laurent Danchin, critique d’art (notamment pour les magazines d’art Raw Vision ou Artension) et essayiste spécialiste de l’Art Brut, Art Outsider et Art Singulier, présente son travail lors de l’exposition collective Art Brut et compagnie : La face cachée de l’art contemporain qui a lieu à Paris en 1995 au Musée de la Halle Saint‑Pierre.

Haut
Images
Bas
Samuel Favarica – Sculpture Collection Cérès Franco

Rex, volume fait de matériaux de récupération peints à l’acrylique, acquisition de la Collection Cérès Franco, 1993

Haut
Samuel Favarica – Bas-relief
Images suite

Sculpture en résine polychrome et graffiti

Bas
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche
Samuel Favarica – Le Saint et la flèche

Le Saint et la flèche, mousse expansive recouverte de résine et de fibre de verre, peinte à l’acrylique, 1994

Haut

Peinture aérosol, Lapalisse, commune de l’Allier, 1997

Samuel Favarica – Fresque musée des 4 coins
Œuvre numérique

Réalisations numériques

À partir des années 2000

Bas
Samuel Favarica – Numérique
Samuel Favarica – Exposition numérique

Au début des années 2000, Samuel Favarica s’investit dans la création numérique, réalisant des animations visuelles interactives, notamment de dessins vectoriels, et des montages et assemblages à partir de ses peintures. S’appuyant sur la technologie Flash™, à l’origine développée par Macromedia, il conçoit alors des présentations ludiques de ses réalisations des années 1990, qu’il rend disponible via l’Internet et qu’il édite aussi sur CD‑ROM.

Il continue en parallèle la réalisation à l’aérosol de travaux de grand format et la peinture, ainsi que la décoration globale de l’intérieur d’un grand appartement, mettant ses œuvres en situation, pour le transformer en lieu de fête et d’exposition ouvert à tous.

Haut
Expositions

Actualité et expositions récentes

Favarica revient aujourd’hui au dessin sur papier, utilisant essentiellement les techniques de l’aquarelle, de l’encre de Chine et des encres à l’alcool.

Bas

En galerie

Vortex Codex — Samuel Favarica, Galerie Outsiders, Rouen, du 11 mars au 1er avril 2017

Vertige Vertèbres — Samuel Favarica en duo avec Jean‑François Bouron, Akiza – la galerie, 75018 Paris, du 13 janvier au 1er février 2018

En musée

L’Internationale des Visionnaires — Carte blanche au commissaire d’exposition Jean‑Hubert Martin, La Coopérative‑Musée Cérès Franco, Montolieu, du 29 avril au 5 novembre 2017

Réenchanter la ville — Un regard poétique sur l’espace urbain, Musée de la Création Franche, Bègles, du 30 juin au 10 septembre 2017

Les Croqueurs d’étoiles — Commissariat : Françoise Monnin, La Coopérative‑Musée Cérès Franco, Montolieu, du 20 avril au 3 novembre 2019

Les Voleurs de Feu — Commissariat : Dominique Polad‑Hardouin, La Coopérative‑Musée Cérès Franco, Montolieu, du 30 mai au 1er novembre 2020 et du 19 mai au 31 octobre 2021

Haut