• Œuvre singulière

    Art singulier contemporain

    Une œuvre hallucinatoire à la lisière de l’art brut et de l’art contemporain

    DARUMA
  • Tableau dans l’esprit de l’art singulier

    Art graphique sensible

    Le graphisme comme outil d’immersion sensible et artistique

    FUGU
  • Peinture numérique

    Art numérique hors‑les‑normes

    Où conception numérique et création graphique rejoignent la peinture

    HANAFUDA
Bas de page

Samuel Carujo Fava Rica dit Samuel Favarica, né en 1971, est un artiste peintre français. Notices dans Le Delarge, Bénézit Dictionary of Artists et Allgemeine Künstlerlexikon – AKL.

Art graphique, peinture et sculpture, dans la mouvance des arts singuliers Favarica cultive une approche pulsionnelle symboliste, fantasmatique. Découvrez ses tableaux et voyagez au sein des univers qui s’illustrent ici pour se dessiner à votre regard.

Voici une galerie d’œuvres récentes depuis 2015 ; un diaporama présente aussi certaines réalisations plus anciennes datant du début des années 1990 ainsi qu’une description des techniques utilisées.

Différents textes, articles et contenus rédactionnels écrits par des collectionneurs et critiques d’art vous sont également proposés.



Samuel Favarica appartient assurément à cette famille dispersée, à cette diaspora difficilement cernable des créateurs dits singuliers, hors-normes, marginaux, bruts, autodidactes, borderline, trash, hip-hop, etc. : Tous issus de friches périphériques, incertaines, brumeuses, frontalières.
Pierre Souchaud

Samuel Carujo Fava Rica est indéniablement possédé par la peinture – par l’envie et la nécessité absolue de la peinture plus exactement – cela se voit, cela se sent.
Jean-Marie Dendeville

Je suis impressionné par ce déploiement dans les trois dimensions, un peu comme un feu d’artifice, qui n’éclate pas du premier coup, qui reconduit ses explosions, c’est coloré et retentissant. Toutes ces peintures constituent un monde fascinant, plein d’humour et de colère.
Michel Thévoz

Iconoclaste fondamental, perturbateur des images reçues, acceptées, mal décantées par les manuels illustrés d’instruction folklorique, Favarica illustre le recours à l’intoxication volontaire par le volume et la couleur, par le relief arrogant et la démythification sexuelle ancrée dans le désir d’importuner le poids ancestral des regards mornes. Sa peinture s’inscrit dans la droite ligne d’une nouvelle figuration lyrico-psychédélico-obsessionnelle.
Roger Balavoine

Fava Rica expérimente en permanence de nouveaux matériaux et de nouvelles techniques afin de ne pas se laisser enfermer dans un courant mais de faire de son art un art de vivre.
Bernard Quentin

Sans aucun doute, est-ce le côté malsain et obsessionnel de sa création qui rapproche Samuel Favarica de la mouvance hors-les-normes. En effet, à mille lieues de tout académisme, de tout intellectualisme, la spontanéité de ses œuvres crée chaque fois la surprise, génère des émotions face à la psychologie qu’elles revendiquent, et aux forces pulsionnelles qui témoignent de sa grande créativité.
Jeanine Rivais

Signature de Samuel Favarica